certains droits réservés par NTR23-(source flickr)

De Steve Jobs à la malédiction du savoir – retour sur l’atelier « Eviter la mort par PowerPoint »

17h, sous la statue « La Nature devant la Science ». Ce rendez-vous mystérieux au siège de l’université Paris Descartes avait pour objectif de nous initier à l’art subtil du support PowerPoint maîtrisé. Mots d’ordre : élégance, simplicité et naturel. Car PowerPoint est un outil puissant et dangereux. Mal maîtrisé, votre auditoire peut s’éteindre progressivement. Ce phénomène, que nous avons tous un jour ou l’autre constaté, porte un nom : Death by PowerPoint.

Soucieuse d’éviter la propagation de ce fléau dans les rangs joyeux des L1 math-informatique, j’attends le signal de Magalie Le Gall, les yeux rivés sur l’écran de l’ordinateur, la main sur la souris.

Nous sommes en tout une petite dizaine, dans la salle de formation de la BIU Santé, prêts à en découdre : BU, BIU, BM réunis, et paradoxalement le même voile de scepticisme au fond des yeux. Pouvons-nous vraiment nous transformer en Steve Jobs de la présentation orale ?

En fait, là n’est pas le plus important.

Pendant une heure, Magalie nous emmène en voyage. Nous partons libérer notre créativité avec l’équipe de la fusée Apollo 13. Nous dégustons un bento au bord d’un shikanzen en méditant sur les principes de la présentation zen de Garr Reynolds.

N’étant pas tout à fait japonaise, je résiste un peu au principe de simplicité : j’aime les PowerPoints animés, les Prezi mouvants plutôt qu’une image fixe mais parmi les exemples présentés, force est de constater qu’un visuel « tout simple » et bien choisi retient l’attention.

Comme dans toute odyssée, les pièges abondent mais Magalie démine le terrain. Elle nous alerte contre les dangers : le « oui, mais » si dévastateur pour les idées, la « malédiction du savoir » qui empêche un orateur de se mettre à la place des personnes ne maîtrisant pas le même niveau de connaissances que lui.

Pour nous aider et nourrir notre imaginaire, de délicieux cookies nous attendent à la pause juste avant la mise en pratique. Quelques minutes plus tard, nous nous essayons en binôme à la réalisation d’un PowerPoint dans une ambiance joyeuse et décontractée. Le moment semble bien choisi pour recycler les connaissances d’une autre formation doc@paris (sketchnote) mais trop tard, ma binôme ragaillardie, prépare déjà avec enthousiasme la trame de notre présentation PowerPoint sur un chemin de fer.

Une bonne formation donne envie d’aller plus loin. Pari tenu !

Compte-rendu rédigé par Aurélie Coig

Image d’en-tête : NTR23 CC BY-NC-SA 

À consulter aussi :

Le billet de Magalie sur son blog.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s